Commission Trésorerie

Pour nous contacter : tresorerie.hbclebarp@gmail.com

Parce que pour une association, la tenue d’une comptabilité est une nécessité.

Composition

Christophe CARRAUD
Trésorier
Jean-Louis LEMAIRE
Trésorier Adjoint

Objectifs

Garant de la transparence et de la sérénité

Le rôle du trésorier est de tenir et de rendre des comptes : il doit être en mesure d’expliquer comment a été alloué l’argent et comment l’association est financée.

L’association fonctionnant sur un mode « démocratique», les membres (donc les licenciés) sont en droit de demander une présentation claire de sa gestion.

De la même manière, les donateurs et mécènes peuvent légitimement demander des
comptes sur l’utilisation de leur argent. Il est donc essentiel de tenir une comptabilité claire et transparente afin de maintenir un climat serein au sein d’une association.

Copilote dans le développement du projet associatif

Une vision claire de la situation permet de prendre des décisions éclairées.Le trésorier aide le président à gérer :

  • Le présent : la pérennité de l’association, connaître ses disponibilités financières et éviter
    tout dérapage.
  • Le futur : faire apparaître les besoins de financement, fixer un budget, des objectifs réalistes
    et mesurer leur réalisation

Une aide dans la recherche de fonds

Votre trésorier est central dans la recherche de fonds pour votre association à plusieurs titres :

  • Pour obtenir des subventions privées ou publiques.
    • La raréfaction des subventions va de pair avec un plus grand contrôle de l’argent alloué.
    • La plupart des financeurs demandent maintenant aux associations de fournir un bilan et un compte de résultat.
    • Par exemple, sur le site de la Mairie de Paris, pour faire une demande de subvention, vous devez fournir le bilan, le compte de résultat et le budget prévisionnel.
  • Pour justifier des subventions obtenues et pouvoir y prétendre de nouveau !
    • Les documents comptables sont généralement exigés également en aval du financement, par exemple sous la forme d’une comparaison entre le réel et le prévisionnel.

Les notions comptables à connaître

Charges et produits : Les charges sont les opérations qui vont conduire à un « appauvrissement » de l’association : frais liés au local associatif, achat de fournitures, etc. Les produits conduisent eux à un « enrichissement » de l’association : cotisations, dons, subventions, etc.

Attention : comme évoqué précédemment, un chèque reçu n’est pas un produit, c’est un paiement.

Résultat : Somme des produits – Somme des charges = Résultat
En association, si le Résultat est positif on parle d’ « Excédent ». S’il est négatif, on parle de « Déficit ».

Le résultat n’a rien à voir avec le montant en banque. Si en début d’année, vous avez 10 000€ en banque et un résultat de 5 000€, vous ne pouvez pas en conclure que le montant en banque en fin d’année est de 15 000€. En effet, certains produits ou charges n’ont potentiellement pas encore été payés. Il y a dans ce cas des dettes ou créances. Il pourra aussi y avoir des immobilisations.

Exercice comptable : un  principe important de comptabilité est l’indépendance des exercices. La vie de l’association est découpée en périodes indépendantes d’une durée de 1 an (en général). L’Exercice comptable correspond à une période. Il commence par la saisie des A-Nouveaux et se termine par la clôture comptable.

A-Nouveau : afin de pouvoir travailler sur chaque exercice indépendamment, on utilise des A-Nouveaux. Ils correspondent à l’état de la comptabilité au dernier jour de l’Exercice précédent à minuit.

Exemple : si des périodes vont du 01/01 au 31/12 et que nous avons 10 000€ en banque au
31/12 à minuit. Alors nous saisirons une écriture d’A-Nouveau en banque de 10 000€ au 01/01
de l’année suivante.

La clôture annuelle est la dernière étape de l’année comptable. Elle consiste globalement à
déterminer le Résultat et figer le Bilan. Elle s’effectue dans les mois qui suivent la fin de
l’Exercice Comptable.

Report A-Nouveau : lors de la clôture comptable, nous déterminons le Résultat. Ce résultat est « reporté » dans le Bilan de l’association. L’écriture de report s’appelle un « Report à nouveau »